Cette année sera différente…

Par


« Cette année sera différente. Cette année, je vais me réinventer. » 

Je me regarde devant le miroir avec un sourire, soudaine pleine d’inspiration pour ma prochaine sortie au centre d’achats. Ça fait des mois que ça me démange de me faire un petit « makeover » et j’ai finalement trouvé l’occasion.

En sortant de ma chambre, je ramasse mon laptop qui traine sur mon lit et je l’ouvre pour analyser mon horaire de cours pour la millième fois. Est-ce que j’ai assez de pauses? Mes cours sont-ils trop difficiles? Mon horaire me semble assez bon, mais je ne suis pas certaine. Cette année, j’aimerais me démarquer dans mes cours. J’ai de bonnes notes, mais je suis déterminée d’en avoir de meilleures. Faudra que je travaille encore plus fort, mais ça va valoir la peine. Cette année sera différente, j’en suis convaincue.

En fermant mon horaire, j’aperçois un nouvel événement qui s’affiche sur le fil de nouvelles de ma page Facebook. Apparemment, une fille de mon programme organise un gros party pour célébrer la rentrée et plusieurs de mes amis y vont. Je n’étais pas au courant et je n’ai pas reçu d’invitation. D’habitude, ce genre de soirée ne m’attire pas. Mais cette fois-ci, ça me dérange de ne pas être invitée. Je texte mon amie pour voir si je peux venir, en faisant une note mentale pour me rendre plus disponible pour les partys dans le futur….

Assise avec mon laptop ouvert sur mes genoux, je me perds dans mes pensées : à chaque année, c’est pareil. Le début de l’année scolaire inspire en moi un profond désir pour le changement. Mes yeux s’illuminent et des papillons remplissent mon ventre à l’idée d’un nouveau commencement, d’une métamorphose digne des émissions de télé-réalité. Pleine d’anticipation, je me lance dans des projets d’amélioration personnelle dans l’espoir de vivre ma propre version de Cendrillon. On dirait que je suis accro.

Ce qui est ironique, c’est que je suis assez satisfaite de ma vie. J’ai de bons amis et beaucoup de bonheur. Et pourtant, je m’accroche à l’idée que ma vie pourrait être meilleure, si elle était différente. Je ne sais pas trop comment l’expliquer ou mettre le doigt dessus. Mon insatisfaction est difficile à définir. Mais j’ai l’impression que ne suis pas la seule qui ait se sentiment de vide, cette impression que, malgré toutes les bonnes choses que j’ai dans ma vie, j’aurai toujours l’impression qu’il me manque quelque chose.

Est-ce que j’ai un manque sérieux de gratitude? Sûrement. Est-ce qu’il y a des choses dans ma vie qui devraient changer? Oui, certainement. Mais je crois qu’il y a quelque chose dans mon coeur qui va bien au-delà d’un simple manque de gratitude ou de défauts à corriger. Peut-être que Blaise Pascal avait raison quand il a dit qu’il y a un trou dans le coeur de chaque être humain qui ne peut être rempli par le monde dans lequel on vit. Peut-être que ce désir de changement reflète un vrai besoin pour quelque chose de plus grand que nous.

Je me lève tout d’un coup, avec une soudaine détermination. Cette année, je partirai à la recherche de la réponse à ce vide. J’irai jusqu’au bout des choses et me poserai des questions sérieuses. Ce ne sera pas facile, mais ça en vaudra la peine.

Cette année sera différente, vraiment différente.