Une nouvelle vie : le but de Pâques
photo par Stuck in Customs
photo par Stuck in Customs
Par


T’as déjà souhaité pouvoir tout recommencer? S’il existait un bouton de redémarrage sur lequel nous pouvions appuyer chaque fois que nous voulions recommencer à zéro, je suis convaincu qu’il aurait déjà été utilisé très souvent. Nos soucis personnels, les souvenirs pénibles et notre désespoir quant à la possibilité d’un meilleur avenir nous font souvent rêver d’une autre vie, une vie qui n’est pas exposée aux souffrances et aux ravages de ce monde actuel. Cette soif d’une nouvelle vie trouve écho dans la chanson de Fantine dans Les Misérables après qu’elle a perdu son emploi et qu’elle a eu recours à la prostitution afin de payer ses dettes :

J’avais rêvé d’une autre vie
Mais la vie a tué mes rêves
Comme on étouffe les derniers cris
D’un animal que l’on achève…

J’avais rêvé d’une autre vie
Mais la vie a tué mes rêves.

Peux-tu t’identifier d’une certaine façon à Fantine?

Nous avons notre vie. Mais pouvons-nous avoir une nouvelle vie? Le message de Pâques c’est « Oui, nous le pouvons! »

Pâques n’est pas un prétexte pour dévorer du chocolat ou pour jouir d’un autre jour férié, et c’est bien plus que d’assister à un culte religieux. Pâques est au sujet de la restauration de notre vie endommagée et du remplacement de notre désespoir par l’espoir, de nos soucis par la paix, de nos chaînes par la liberté, et de nos échecs empreints de condamnation par le pardon. Pâques signifie recevoir une vie nouvelle! Une nouvelle vie représente une transformation fondamentale de notre identité, de notre destin, de nos désirs et de notre comportement. Dans notre vie actuelle, nous sommes habitués à trouver notre identité dans une personne ou une chose prometteuse (une carrière, un certain niveau de rémunération, une relation), mais qui risque de nous être retirée. Notre vie actuelle et les identités auxquelles nous nous attachons sont fragiles. Il nous faut une nouvelle vie indestructible.

Comment obtenir une nouvelle vie?
Pour que nous puissions accéder à une nouvelle vie, il faut que quelque chose de radical se produise. Quelqu’un de plus puissant que nous doit s’introduire dans l’histoire humaine pour nous sauver des symptômes de notre état endommagé (c.-à-d. le désespoir, la souffrance) ainsi que de la cause profonde de notre état endommagé. Pâques sert à célébrer le fait que cela a déjà eu lieu. Dieu lui-même s’est introduit dans l’histoire humaine dans la personne de Jésus pour nous restaurer en agissant sur la cause de notre état endommagé, soit notre séparation de lui. Nous avons été créés pour jouir d’une vie abondante en communion avec Dieu, pour connaître l’amour véritable, la joie et la liberté dans une relation avec lui. Nous avons pourtant choisi de trouver notre identité dans des choses créées (c.-à-d. dans nos buts personnels, une carrière ou une relation) plutôt que dans notre Créateur, et nous subissons les conséquences dommageables d’une relation rompue avec Dieu.

C’est en ceci que nous trouvons la signification de Pâques : Dieu s’est introduit dans l’histoire humaine pour donner à chacun d’entre nous un bouton de redémarrage. Lorsque nous mettons notre foi en Jésus et en la vie nouvelle qu’il a achetée pour nous, il nous renouvelle. Il nous aime d’un amour éternel et nous donne une identité indestructible en lui, en nous restaurant, et en nous donnant la paix avec Dieu et la vraie liberté.

Mais pour que nous puissions accéder à cette nouvelle vie, la mort était nécessaire. Au printemps, nous nous rappelons que cette nouvelle saison n’aurait pas pu exister sans la mort que représentent l’automne et l’hiver. Les aliments que nous mangeons doivent mourir avant que nous puissions nous en nourrir. De la même façon, pour que nous puissions expérimenter la nouvelle vie que Jésus est venu nous offrir, il a dû s’approprier notre mort, c’est-à-dire les conséquences que nous méritons à cause de notre rejet de Dieu, afin que nous puissions avoir sa vie en nous. Nous sommes habitués à considérer la mort comme la fin de la vie, mais Pâques nous montre que Jésus a mis la mort sens dessus dessous – il est mort pour nous, afin que sa mort nous donne la vie.

Pâques, c’est la vie. C’est le fait de mourir à notre ancienne vie et de vivre la nouvelle vie dynamique que Jésus nous offre.
Si tu as déjà cette nouvelle vie en Jésus, mais que tu n’expérimentes pas sa puissance en toi, y a-t-il quelque chose dans ta vie qui te distrait d’une expérience réelle de sa présence en toi?
Si tu n’as pas cette nouvelle vie en Jésus, as-tu déjà envisagé la possibilité que Jésus ne nous appelle pas à nous efforcer d’être une bonne personne, mais à recevoir une nouvelle vie? Désires-tu cette nouvelle vie?

Articles similaires